Déménagement du Bureau régional de l’ABMS à Parakou

Un renouvellement de l’engagement durable de l’ABMS auprès des populations vulnérables et à faible revenu

PHOTOS GALLERY

Quelques photos de la visite

Vue d'ensemble du staff de l'ABMS avec le médecin Coordonnateur de la zone Parakou-N’Dali

Le Directeur Exécutif de l'ABMS avec une grossiste

De gauche à droite le DE ABMS, le Chef Bureau ABMS Parakou, le Chef Cabinet du Recteur de l’UNIPAR

Dr Akim GOUDAN, Médecin Coordonnateur de la zone Parakou-N’Dali

Le DE ABMS et le préfet du Borgou

Vue d'ensemble du staff de l'ABMS avec le préfet et autres personnel de la préfecture du Borgou

Vue d'ensemble du staff de l'ABMS avec le SG de la mairie de Parakou

Vue d'ensemble du staff de l'ABMS, du promoteur de la clinique "ESPOIR" et autres collaborateurs

Staff ABMS DJOUGOU
Go Back

PROPOS RECUEILLIS

Ils ont dit:
01

Monsieur Djibril MAMA CISSE, Préfet du département du Borgou

Je voudrais remercier l’ABMS et son Premier Responsable pour l’initiative et la démarche professionnelle. Je réitère mon engagement à accompagner l’ABMS dans ses interventions dont les premiers bénéficiaires sont les populations de nos villes et campagnes. Les grossesses précoces en milieu scolaire constituent aujourd’hui un grand défi pour la commune de Parakou et tout le département du Borgou. La Préfecture prévoit des interventions pour la sensibilisation de nos jeunes dans les six (6) communes du département. Ce serait un grand plaisir pour la Préfecture de pouvoir compter sur la collaboration de l’ABMS dans ce cadre.

02

Monsieur Félix M’POCHA, Secrétaire Général de la Mairie de Parakou

Je remercie la délégation de l’ABMS et salue la ponctualité dont elle a fait montre. Ceci traduit tout le sérieux et la rigueur dans la conduite de toutes les activités. Le volet eau et assainissement des programmes de l’ABMS intéresse bien la Mairie qui fait face au challenge de distribution d’eau potable dans la ville de Parakou. Par ailleurs, les organisations comme l’ABMS sont une aubaine de collaboration pour la Commission des Affaires Sociales de la Mairie qui a besoin de structure formelle avec lesquelles collaborer en vue de capitaliser certaines œuvres sociales qui se volatilisent.

03

Dr Yacoubou IMOROU KARIMOU, Directeur Départemental de la Santé du Borgou

L’ABMS fait un bon travail sur le terrain et je réitère ma reconnaissance et mon engagement à continuer à soutenir ses activités. Mon implication dans ces activités n’est pas à marchander. C’est de notre devoir car, l’ABMS appuie le Gouvernement que je représente au niveau déconcentré. Comme d’habitude, dans le cadre de l’élaboration de notre Plan Intégré de Travail Annuel (PITA), je voudrais déjà demander à l’ABMS de partager avec nous les activités planifiées pour l’année prochaine. Ceci a l’avantage d’abord de nous permettre d’harmoniser les interventions afin d’éviter la saturation dans des zones données pendant que rien n’est prévu pour d’autres qui pourtant sont dans le besoin et puis d’effectuer un bon suivi.

04

Dr Akim GOUDAN, Médecin Coordonnateur de la zone Parakou-N’Dali

Notre collaboration avec l’ABMS a été toujours bonne et je pense que cela doit continuer ainsi. Je me réjouis de savoir le Bureau régional de l’ABMS sis désormais dans la zone sanitaire dont j’ai la responsabilité en plus de ce qu’elle a déjà installé cinq (5) Centres Jeunes Amour&Vie dans le département du Borgou. L’apport de ces centres dans la réponse aux besoins des adolescents et jeunes est inestimable. Le prochain défi que je partage entièrement avec vous est la pérennisation de ces centres. Je fais d’ailleurs parti des premiers à évoquer cette problématique. Pour moi, il urge qu’on commence par supporter des postes de dépenses sur les charges des Centres Jeunes pour ne pas être des éternels assistés.

05

Monsieur Ahmed KIMBA, Chef Cabinet du Recteur de l’UNIPAR

La collaboration de l’Université de Parakou avec l’ABMS est très fructueuse. Aujourd’hui, grâce à cette collaboration, la radio Campus de l’UNIPAR est fonctionnelle pour le bonheur des étudiants de l’Université. Je ne peux que souhaiter bon vent à ce partenariat.